Record de précipitations en Colombie-Britannique

Certaines régions de la côte de la Colombie-Britannique ont reçu plus de 200 millimètres de pluie depuis jeudi, provoquant le débordement d’au moins une rivière et entraînant l’évacuation de dizaines de maisons.

«Nous avons enregistré des précipitations abondantes, en fait certaines des précipitations les plus abondantes à avoir été jamais enregistrées en certains endroits le long de la côte sud», a affirmé Allan Chapman, du ministère provincial de l’Environnement.

Certaines régions ont reçu entre 200 et 350 millimètres d’eau depuis jeudi.

La température a aussi atteint 15 degrés Celsius à Vancouver lundi, provoquant la chute de pluie plutôt que de neige dans les montagnes et faisant fondre le peu de neige qui s’y était déjà accumulé. Cette eau vient ensuite gonfler le cours des rivières.

Une trentaine de résidences le long de la rivière Chilliwack ont ainsi dû être évacuées, après que la rivière soit sortie de son lit. La rivière Nooksack, dans l’État américain voisin de Washington, était aussi sous surveillance et pourrait causer des problèmes en Colombie-Britannique.

Le ministre provincial de l’Environnement, Barry Penner, a passé la journée dans la région de Chilliwack, où des volontaires s’affairaient à remplir des sacs de sable.

Deixe uma resposta

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *