L’emploi se porte bien mais la situation peut se renverser

Selon l’économiste Joelle Noreau, du Mouvement Desjardins, le taux de chômage enregistré en octobre au pays, soit 6,2%, doit être nuancé.

Mme Noreau rappelle que de nombreuses mises à pied ont été annoncées récemment, et qu’elles ne sont pas encore comptabilisées dans le calcul du taux de sans emploi.

Au Québec et en Ontario, particulièrement, le secteur manufacturier va perdre des centaines d’emplois d’ici le début de 2007, ce qui risque d’augmenter le taux de chômage. Au Québec, en octobre, il a atteint 7,7%, son plus bas niveau depuis février 1975.

À l’échelle nationale, 261 000 emplois se sont ajoutés à l’économie depuis le début de l’année. L’énergie, le secteur pétrolier principalement, et la construction en sont largement responsables.

Deixe uma resposta

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *